Archives pour la catégorie Méditation

La Rose

Un certain homme planta une rose et l'arrosa fidèlement, Et avant qu'elle ne fleurisse, il l'examina. Il vit le bouton qui allait bientôt fleurir et aussi les épines. Et il pensa: " Comment est-il possible qu'une fleur si magnifique Provienne d'une plante chargée d'autant d'épines pointues ?" Attristé par cette pensée, il négligea d'arroser la rose, Et avant qu'elle ne fût prête à fleurir, elle mourut.
Il en est ainsi pour beaucoup. A l'intérieur de chaque âme, il y a une rose ; Les qualités divines plantées en nous à la naissance Grandissent parmi les épines de nos erreurs. Beaucoup d'entre nous se regardent eux-mêmes Et voient seulement leurs épines, leurs défauts. Nous désespérons, en pensant peut-être Que rien de bon ne pourra sortir de nous. Nous négligeons d'arroser le bien qui est en nous, Et finalement, il meurt. Et nous ne réalisons jamais notre potentiel. Certaines personnes ne voient pas la rose à l'intérieur d'elles-mêmes. Quelqu'un d'autre doit la leur montrer. Un des dons les plus extraordinaires qu'on puisse posséder Est d'être capable de passer à travers les épines des autres Et de trouver la rose à l'intérieur d'eux. C'est la caractéristique de l'Amour, de regarder une personne Et, sachant ses erreurs, de reconnaitre la noblesse dans son âme, Puis de l'aider à réaliser qu'elle peut dépasser ses erreurs. Si nous lui montrons la rose, elle fera la conquête des épines ; Alors, elle fleurira, et plus loin fleuriront trente, Soixante, une centaine de plants comme celui qui lui a été donné. Notre devoir en ce monde est d'aider les autres En leur montrant leurs roses, et non leurs épines. Alors seulement nous atteindrons l'Amour Que nous devrions ressentir pour chacun, Alors seulement nous fleurirons dans notre propre jardin.
Auteur Anonyme

Conte Africain sur le secret du bonheur

Un enfant demande à son père : - Dis papa, quel est le secret pour être heureux ? Alors le père demande a son fils de le suivre ; ils sortent de la maison, le père sur leur vieil âne et le fils suivant à pied. Et les gens du village de dire : - Mais quel mauvais père qui oblige ainsi son fils d'aller à pied ! - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père. Le lendemain ils sortent de nouveau, le père ayant installé son fils sur l'âne et lui marchant à côté. Les gens du village dirent alors : - Quel fils indigne, qui ne respecte pas son vieux père et le laisse aller à pied ! - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison. Le jour suivant ils s'installent tous les deux sur l'âne avant de quitter la maison. Les villageois commentèrent en disant : - Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi ! - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison. Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l'âne trottinant derrière eux. Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire : - Voilà qu'ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C'est le monde à l'envers ! - Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison. Arrivés à la maison, le père dit à son fils : - Tu me demandais l'autre jour le secret du bonheur. Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire. Fais ce qui te plaît et tu seras heureux.

La méditation profonde

Simple et accessible à tous, d’une grande puissance.

Les 10 points clés de la pratique :
  1. Pour la pratique de la méditation profonde, on utilise le mantra AYAM. La résonance du mantra est "I am" terme anglais qui signifie "Je suis " que vous pouvez aussi l'appliquer en français. Le but n'est pas de se focaliser sur la signification du mantra mais plutôt de ressentir sa résonance, cette dernière a la particularité d'agir sur notre système nerveux.
  2. Idéalement une durée de 20 minutes pour une session de méditation, deux fois par jour. Si possible  une fois avant le petit déjeuner et les activités de la matinée, et une fois avant le dîner et les activités du soir. Sinon programmé les séances en fonction de votre emploi du temps. Le plus important étant la régularité de la pratique.
  3. La priorité est le confort. Il est essentiel que la posture ne viennent pas vous distraire de la procédure de méditation. Si vous devez bouger pendant la méditation, faites ce qui est nécessaire pour rester dans votre zone de confort tout en restant dans votre expérience intérieure.
  4. Assis confortablement les yeux fermés, relaxez vous quelques instants.  Remarquez les pensées qui passent. Les laissez aller sans s’y attacher. Après une minute ou deux, introduire tranquillement le mantra.
  5. Dès que vous réalisez que vous n'êtes plus en train de penser au mantra, revenez facilement et sans forcer.
  6. Dès que vous réalisez que vous êtes partis dans un train de pensées, qu’elles soient futiles ou profondes, revenez facilement au mantra. Vous n'avez pas à être concentré sur le mantra tout le temps, mais dès que vous réalisez que vous n'y pensez plus, alors revenez y sans forcer.
  7. Les pensées sont un phénomène normal durant le processus de méditaiton profonde. Quand vous réalisés que vous êtes plongés dans vos pensées, juste revenir naturellement au mantra. Il ne s’agit pas de repousser quoi que ce soit, mais de favoriser le mantra. Revenir au mantra tout simplement sans repousser quoi que ce soit.
  8. Aucuns efforts sont nécessaire durant la pratique de cette méditation profonde. Au contraire ces efforts vous éloignent  de la simplicité de la méditation profonde et ne font que réduire son efficacité.
  9. Quand vous réalisez que votre esprit vagabonde ailleurs que sur le mantra, revenez y facilement et sans effort. Cela favorise une attention de plus en plus approfondie et une plongée sans efforts dans les couches les plus profondes du silence intérieur.
  10. Le cycle de penser au mantra, le perdre et y revenir (concentration, maintien, dissolution) dès que vous vous rendez compte que vous êtes parti sur un train de pensée est processus de purification. Ce processus est très puissante et vous mènera à une expérience de silence intérieure durant votre méditation, et plus important, dans votre activité de tous les jours.

13 choses dont vous devez absolument vous souvenir quand tout va mal. La n° 9 vaut de l’or…

Nous sommes tous passés par des moments difficiles, au moins une fois dans notre vie. Et nous arrivons tous, tôt ou tard, à surmonter ces difficultés. Cependant, certaines personnes arrivent mieux que d'autres à franchir les obstacles de la vie. Alors, quel est leur secret ? Rien de bien sorcier, pourtant. La réponse se trouve dans leur attitude, dans leur manière de voir les choses. Voici 13 choses à garder à l'esprit quand la vie vous joue des tours:

1. Ce qui est, est.  

"C'est notre résistance à ce qui est et à ce que nous ne pouvons pas changer, qui cause la souffrance" disait Bouddha.

2. C'est seulement un problème si vous pensez que c'est un problème.

Très souvent, nous sommes nous-mêmes notre propre pire ennemi.

3. Si vous voulez que les choses changent, vous devez commencer par changer vous-même.

Nous percevons le monde extérieur comme une projection de notre monde intérieur. Les deux intéragissent,

4. Il n'y a pas d'échecs -- seulement des opportunités d'apprendre.

L'échec en soi n'existe pas.

5. Si vous n'obtenez pas la chose que vous voulez, quelque chose de meilleur viendra vers vous.

Oui, c'est très dur à croire parfois... Mais c'est vrai.

6. Profitez de l'instant présent.

C'est un moment unique, que vous ne connaîtrez qu'une seule fois dans votre vie... Alors appréciez-le à sa juste valeur!

7. Libérez vous de vos désirs.

La plupart des gens vivent avec "l'esprit attaché"

8. Essayez de comprendre vos peurs, et soyez-leur reconnaissants.

Elles peuvent vous enseigner beaucoup. En les surmontant, vous vous sentirez victorieux. Il suffit juste d'un peu de pratique pour les affronter.

9. Autorisez vous à être heureux.

Croyez le ou non, de nombreuses personnes ne se permettent pas à eux-mêmes de s'amuser.

10. Arrêtez de vous comparer aux autres.

Mais si vous devez le faire, alors comparez vous à ceux qui ont moins de chance que vous.

11 Vous n'êtes pas une victime.

Vous devez suivre votre propre chemin.

12.Les choses peuvent -- et vont changer.

Lorsqu'on est bloqué dans une mauvaise situation, nous nous disons souvent qu'il n'y a aucun moyen de sortir.

13 - Tout est possible.

Des miracles se produisent chaque jour. Vraiment. Il suffit de regarder autour de vous :